OT Saint Paul Les Dax Formalités & assurances Bien se préparer pour faire de l’alpinisme

Bien se préparer pour faire de l’alpinisme



On croit souvent que l’alpinisme est une activité réservée aux sportifs de haut niveau. Si vous n’en êtes pas un, vous pouvez quand même vous lancer et gravir les sommets mythiques. Comprenez tout de même qu’il faudra une certaine préparation, physique et mentale. Voici quelques conseils pour vous préparer.

Travailler son endurance

Si vous êtes un randonneur aguerri, vous n’aurez pas de grandes difficultés à vous adonner à l’alpinisme. Si ce n’est pas le cas, vous devez faire un entraînement d’endurance. Faites un programme sur deux mois avec une fréquence de deux à trois fois par semaine. Une séance d’endurance dure entre 30 et 40 minutes. On vous prévient, les premières séances ne seront pas facile, mais pensez à votre objectif : gravir les montagnes. Si vous n’êtes un sportif, commencez votre entraînement par de la marche et des séries d’escaliers pendant une semaine. Vous pouvez par la suite passer à une activité plus intense sur un parcours comprenant des dénivelés. Pour savoir si vous êtes prêt, programmez un trekking ou une randonnée de quatre à cinq heures un samedi. Si vous tenez jusqu’à la fin, c’est déjà bon signe, vous pouvez déjà choisir le mont que vous allez gravir.

Acquérir les techniques de base

Si la pratique de la randonnée pédestre ne nécessite pas de compétences particulières, ce n’est pas le cas pour l’alpinisme. Etre un grand sportif et avoir une bonne endurance ne suffisent pas. En haute montagne, les risques sont considérables si on ne connaît pas les techniques de base de cette activité. Pour réduire le risque intrinsèque, il faut apprendre entre autres les différents types de nœuds, la manière d’avancer sur la glace ou sur la neige et les techniques de sauvetage. Pour ce faire, vous pouvez commencer par vous documenter en lisant des livres. Pensez également à faire l’école de glace et à suivre des cours auprès des professionnels de l’alpinisme.

Bien s’équiper

Pour faire de l’alpinisme dans le confort et en toute sécurité, il faut se pencher sur les équipements et les accessoires utiles à la pratique de ce sport. Pour le haut et le bas, on vous conseille de porter un sous-vêtement respirant. Optez aussi pour une polaire, une doudoune compressible, une veste imperméable et respirante, un pantalon d’alpinisme, un surpantalon imperméable, des sous-gants, des gants imperméables avec doublure chaude, un bonnet et une cagoule. Notez bien que même en été, les températures dans les hauteurs peuvent être très basses. Vous devez avoir des chaussures thermiques rigides ou semi-rigides, une paire de chaussettes chaudes et respirantes, des guêtres et des crampons d’alpinisme. Sachez que vous pouvez trouver vos crampons d’alpinisme sur internet, mais également tout ce dont vous avez besoin pour ce sport. En tout cas, vous aurez besoin d’un sac à dos de 30 à 45 litres et un casque d’alpinisme. Glissez dans votre sac une lampe frontale, une paire de lunettes de glacier, un piolet classique, une paire de bâtons, un baudrier, un appareil d’assurage, un kit sécurité crevasse, de grandes sangles, des mousquetons à vis et une broche à glace. Pour compléter ces équipements, demandez conseil auprès du professionnel qui vous accompagnera. Il pourra également vous conseiller sur le type de crampons d’alpinisme à acheter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *